Thalassothérapie Nouvel essor du tourisme tunisien

 
Stop à la fatigue et au stress ambiant! Pour couper court a la morosité, relaxer le corps et l’esprit, rien ne vaut une cure de thalassothérapie. Associant traitements par l’eau de mer, massages, hammam, et séances de relaxation, est une remise en forme totale. Héritée des anciens, cette thérapie de détente connait sous nos cieux des débuts prometteurs. Vital Center Thalgo apparait comme le leader de ce nouveau  » produit » du tourisme tunisien.

Les Docteurs Zouheler Kaki (a gauche) et Azzedine Lakhouaja  droite) en pleine discussion.

 Aujourd’hui, en Tunisie, six centres de thalassothérapie sont déjà opérationnels. Nuit autres sont en cours de réalisation pour répondre a Ia grande demande d’un public européen averti et attire par les destinations « soleil »  Le secret de cet engouement réside sans doute dans les caractéristiques spécifiques de la thalassothérapie tunisienne.Elle a réussi à marier subtilement une qualité incontestable de soins apportés par une instrumentation de haute technologie et une excellente convivialité prodiguée dans des centres respectant les lignes du design tunisien. Et ce, a des prix défiant toute concurrence compares a ceux pratiques sur tout le pourtour méditerranéenne. La thalassothérapie, a n’en point douter, va devenir rapidement une composante de choix du tourisme tunisien. Certains professionnels tablent sur une croissance saine et rapide du secteur. C’est notamment le point de vue de l’équipe des docteurs azzedine Lakhouaja qui gèrent déjà plusieurs unités VITAL CENTER THALGO. Les Lakhouaja prévoient d’en implanter d’autres très rapidement.


Les Romains, premiers adaptés de Ia thalassothérapie

Ce n’est pas par hasard que la  thalassothérapie est A la mode aujourd’hui Dans l’antiquité, on connaissait pouvoirs régénérateurs de la mer la thalassothérapie, du grec qui veut dire mer et de « Thérapie « . toment, est une thérapeutique à  » l’époque romaine, avait prouvé . Les médecins de l’époque pris conscience,des bienfaits be et du climat marin. Ce savoir sombra dans l’oubli pendant de nombreux siècles. Ce n’est qu’au siècle que la thalassothérapie ses lettres de noblesse

La mer, source de vie, régénératrice et curative

En Angleterre d’abord, ou, en le Docteur Richard Russel l’emploi de l’eau de mer dans affections. Un premier s’ouvrit a Margate en 1791, fait de précurseur.

Ensuite, c’est surtout  en France grâce au Professeur Quinton, que cella thérapeutique marine connut un score considérable. Après avoir rappée la vie était apparue dans les meek or biologiste souligna l’analogie existe, entre le milieu marin et le milieu vile humain. Les sels du plasma sangsii sont, en effet, les mèmes que ceux ie l’eau de mer, et ils ont de surcot mêmes proportions relatives et dans le mème ordre d’importance. De nos jours, les traitements de thalassothérapie sont a base d’eau de mer  chauffée entre 33°C et 37°C. Ce qui permet la pénétration des ions par osmose. Ces bains agissent en synergie avec les conditions bio-climatiques du bord de mer.


« UECONOMISTE Maghrebin • du 03/6 au 17/6/1998 G n°210 »