Comment sont choisis les soins de Thalassothérapie ?

Le choix des soins pour votre thalasso

Les soins sont préplanifiés par nos groupes. Après avoir sélectionné votre thalasso, vous sélectionnez un objectif de bâton avec un objectif à atteindre: se retirer pour être en forme, se tourner, se détendre … Nos groupes peuvent ensuite choisir pour vous un groupe de soins pour atteindre ces objectifs spécifiques.

Nous proposons un programme de soins choisi, produisant des soins naturels, pour donner une plus grande puissance à votre traitement de spa. Nous avons tendance à accepter certaines modifications dès l’instant où nous avons tendance à maintenir un équilibre dans la mise en œuvre de ces soins. En effet, les soins pourraient également être redondants ou incompatibles les uns avec les autres. Faites confiance aux États-Unis dans le choix des soins que nous fournirons pour atteindre vos objectifs.

Les bienfaits d’un donjon thalassothérapie

Un séjour dans un spa pourrait être un objectif. Premièrement, modification du rythme de vie et découverte des dernières sensations pour le corps grâce aux soins. Ce donjon a un but également académique. En effet, grâce à la diversité des professionnels présents au sein de l’établissement: médecins, physiothérapeutes, diététicien-nutritionniste, conférenciers sportifs, nous vous conseillerons afin que vous puissiez vous reconnecter avec votre corps.

Après votre traitement, qui vous a permis de vous détendre, d’oxygéner et d’évacuer les toxines, notre objectif est que vous preniez simplement des objectifs de vie et des résolutions judicieuses. Nous avons donc tendance à vouloir former tout ce que vous avez accompli tout au long de votre séjour en thalassothérapie.

Les meilleurs traitements de thalassothérapie

Plus qu’un traitement phare, la thalassothérapie pourrait être une proposition internationale. Il n’existe pas de soins uniques lors d’une séance de thalassothérapie, c’est un ensemble de soins qui se complètent et se renforcent mutuellement. Cependant, nous ne recommanderons que de nombreux protocoles de soins: la réhabilitation en piscine d’eau de mer, la modélisation sous les affusions et la douche sous-marine.

L’une des spécificités que nous découvrons dans les séjours de santé, c’est la rééducation en piscine d’eau chaude.

Le baptême est l’un des moments forts. Vous êtes concentré sous une rampe de chauffage de l’eau de mer pendant vingt-cinq minutes. C’est un protocole de soin généralisé avec alternances de massages soppy et plus profonds.

La douche sous-marine pourrait être un hydro-massage sous-marin profond qui massera toutes les chaînes musculaires.

THALASSOTHERAPIE

THALASSOTHÉRAPIE: la consécration

La législation tunisienne

Décret n, 92-1297 du 13 juillet 1992 fixant les normes et les conditions d’exploitation des centres de thalassothérapie

Le Président de la République Sur proposition du ministre de la santé publique Vu la loi numéro 75-16 au 31 mars 1975, portant promulgation du code des eaux Vu la loi numéro 91-63 du 29 juillet 1991, relative à l’organisation sanitaire Vu le décret numéro 74-1064 du 28 novembre 1974, relatif à la définition de la mission et des attributions du ministère de la santé publique Vu l’avis du tribunal administratif

Décrète:

Chapitre premier Dispositions générales

 Article premier: La thalassothérapie se définit comme l’utilisation simultanée, dans un site marin privilégié, sous surveillance médicale et dans un but préventif ou curatif, des éléments du milieu marin qui sont le climat marin, l’eau de mer, les algues, les boues marines, les sables et toutes autres substances extraites directement de celui-ci.

Art. 2: Le centre de thalassothérapie offre notamment les prestations suivantes: – l’héliothérapie

La législation tunisienne

  • la psammatothérapie
  • – l’exercice sur terrain de sable
  • la balnéothérapie avec douches diverses (en jets, en pluies, sous-marines etc…)
  • les applications d’algues marines
  • la fongothérapie par application de boues marines naturelles
  • les cures de boissons de 25 à 100 ml d’eau de mer pure ou diluée.

Art. 3: Toute création, extension, transformation ou transfert d’un centre de thalassothérapie est soumise à une autorisation préalable accordée par le ministre de la santé publique, après avis d’une commission dont les membres sont désignés par lui et ce, nonobstant toute autre autorisation nécessaire au fonctionnement du centre et exigée par la législation et la réglementation en vigueur. Les centres dûment autorisés peuvent se prévaloir, dans leurs documents de toute nature, de la mention «centre agréé par le ministère de la santé publique».

Chapitre Il

Qualité d’eau de mer et conditions de son utilisation

Art. 4: Préalablement à toute implantation de centre de thalassothérapie, une étude écologique du site doit être effectuée. En particulier, une cartographie doit être réalisée situant notamment, outre l’établissement projeté, les installations industrielles implantées dans la zone d’influence du site et les points de déversement en mer des eaux usées, ou de décharge de déchets solides. Une étude de la flore terrestre et marine doit être réalisée, ainsi que les variations horaires et saisonnières de l’eau de mer pour ce qui est de sa température, de sa salinité, des courants périodiques principalement les marées, et des courants apériodiques, Une étude détaillée des conditions météorologiques de la région d’implantation du centre doit être présentée avec en particulier: – les températures moyennes annuelles minima et les maxima – l’hygrométrie – la pression atmosphérique – la force et la direction dominante des vents – la pluviométrie – la durée d’ensoleillement. Une précision particulière doit être portée aux pollutions d’origine urbaine: ports, villes littorales, etc…

Art. 5: L’eau de mer ne doit pas être conservée, un circuit ouvert est nécessaire sans aucune filtration. L’apport d’eau neuve doit être en quantité suffisante.

 Ceci peut être réalisé par un système d’hydraulicité inversée.

Art. 6: L’eau de mer doit être prélevée en un point et à un niveau soustraits aux pollutions .

Thalassothérapie Nouvel essor du tourisme tunisien

 
Stop à la fatigue et au stress ambiant! Pour couper court a la morosité, relaxer le corps et l’esprit, rien ne vaut une cure de thalassothérapie. Associant traitements par l’eau de mer, massages, hammam, et séances de relaxation, est une remise en forme totale. Héritée des anciens, cette thérapie de détente connait sous nos cieux des débuts prometteurs. Vital Center Thalgo apparait comme le leader de ce nouveau  » produit » du tourisme tunisien.

Les Docteurs Zouheler Kaki (a gauche) et Azzedine Lakhouaja  droite) en pleine discussion.

 Aujourd’hui, en Tunisie, six centres de thalassothérapie sont déjà opérationnels. Nuit autres sont en cours de réalisation pour répondre a Ia grande demande d’un public européen averti et attire par les destinations « soleil »  Le secret de cet engouement réside sans doute dans les caractéristiques spécifiques de la thalassothérapie tunisienne.Elle a réussi à marier subtilement une qualité incontestable de soins apportés par une instrumentation de haute technologie et une excellente convivialité prodiguée dans des centres respectant les lignes du design tunisien. Et ce, a des prix défiant toute concurrence compares a ceux pratiques sur tout le pourtour méditerranéenne. La thalassothérapie, a n’en point douter, va devenir rapidement une composante de choix du tourisme tunisien. Certains professionnels tablent sur une croissance saine et rapide du secteur. C’est notamment le point de vue de l’équipe des docteurs azzedine Lakhouaja qui gèrent déjà plusieurs unités VITAL CENTER THALGO. Les Lakhouaja prévoient d’en implanter d’autres très rapidement.


Les Romains, premiers adaptés de Ia thalassothérapie

Ce n’est pas par hasard que la  thalassothérapie est A la mode aujourd’hui Dans l’antiquité, on connaissait pouvoirs régénérateurs de la mer la thalassothérapie, du grec qui veut dire mer et de « Thérapie « . toment, est une thérapeutique à  » l’époque romaine, avait prouvé . Les médecins de l’époque pris conscience,des bienfaits be et du climat marin. Ce savoir sombra dans l’oubli pendant de nombreux siècles. Ce n’est qu’au siècle que la thalassothérapie ses lettres de noblesse

La mer, source de vie, régénératrice et curative

En Angleterre d’abord, ou, en le Docteur Richard Russel l’emploi de l’eau de mer dans affections. Un premier s’ouvrit a Margate en 1791, fait de précurseur.

Ensuite, c’est surtout  en France grâce au Professeur Quinton, que cella thérapeutique marine connut un score considérable. Après avoir rappée la vie était apparue dans les meek or biologiste souligna l’analogie existe, entre le milieu marin et le milieu vile humain. Les sels du plasma sangsii sont, en effet, les mèmes que ceux ie l’eau de mer, et ils ont de surcot mêmes proportions relatives et dans le mème ordre d’importance. De nos jours, les traitements de thalassothérapie sont a base d’eau de mer  chauffée entre 33°C et 37°C. Ce qui permet la pénétration des ions par osmose. Ces bains agissent en synergie avec les conditions bio-climatiques du bord de mer.


« UECONOMISTE Maghrebin • du 03/6 au 17/6/1998 G n°210 »